Benoît Hamon, candidat à l’élection présidentielle 2017 en France

Cet article est accentué sur le candidat à l’élection 2017 Benoît Hamon.

hamonUne situation avantageuse ou compromettante

 L’élection présidentielle 2017 en France se démarque par une invitation à voter, de la partie dirigée par le candidat à l’élection Benoît Hamon, aux français. A moins de dix jours du premier tour de l’élection, ce dernier invite tous les français à voter pour lui, par une lettre publiée et distribuée en millions d’exemplaires aux français en dénonçant les abus, les résignations à témoigner et les abandons aux valeurs de la partie adverse. Ce candidat du parti socialiste est en effet distancé dans les sondages, ce qui l’a poussé à commettre cet acte, mais aussi pour montrer aux autres la simplicité, l’individualité, la particularité de sa candidature. Il a d’ailleurs souligné que s’il était élu, ses projets se résumeront à la novation, à l’écologie, à la société et/donc typiquement européen. Il mentionne souvent dans ces meeting ou débat que son but au pouvoir est la recherche de l’égalité, de liberté, de fraternité  pour le peuple, plus de travail pour plus de pouvoir d’achat… Une Europe loin des rigidités budgétaires et des vies sans agrément.

Les projets d’envergure du candidat Benoît Hamon dans la vie des français.

Pour convaincre ses électeurs, Benoît Hamon s’est dirigé vers tous les problèmes qui frappent quotidiennement le peuple.

  • Concernant la retraite : augmenter le minimum vieillesse retraite;
  • Rendre l’instruction obligatoire et disponible par tous,
  • Le recrutement d’enseignants formateurs fait partie de ses projets;
  • Coté santé : le candidat veut en effet légaliser le cannabis, une plante hallucinogène longtemps interdit dans le milieu médical et sanctionné à qui la consomme;
  • il veut aussi que les immigrants puissent avoir le droit de vote sur les élections locales;
  • concernant la sécurité : il envisage de créer plus de poste de police et gendarmerie afin de pouvoir au plus vite combler le poste des agents retraités et surtout un département de lutte contre le terrorisme;
  • Du point de vue de la fonction publique : revaloriser le point d’indice des fonctionnaires;
  • Question chômage, la bête noire de tout pays : il vote pour une formation au métier tout au long de la vie du salarié;
  • Pour les entreprises, sa politique est que 50% des marchés publics doivent être réservé aux PME pour équilibrer la marge de revenu;
  • Il veut aussi instaurer un droit à une aide médicale pour mourir dans la dignité
  • et encore tant d’autres du plus censé au plus absurde.

Benoît Hamon pense pouvoir gagner le cœur de ses électeurs en promulguant tout cela dans sa politique de gestion du pays. Le reste nous informera sur sa montée ou sur sa descente dans les sondages. Pour l’heure, aux français de décider.

nordsudquotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *