Crédit : le mois de mai affiche à nouveau une baisse historique des taux

Les consommateurs qui ont pris le pari d’attendre quelques semaines supplémentaires seront récompensés. Les taux pour les crédits viennent de baisser alors que le début de l’année affichait déjà un premier record.

taux pret immobilier 2016La baisse des taux ne cesse de se confirmer

Avec l’arrivée des beaux jours, l’envie de concrétiser des projets se fait de plus en plus pressante. Les cadres, les jeunes couples ou les célibataires décident de se lancer dans l’aventure de l’acquisition d’un bien immobilier que ce soit pour une construction ou un achat. En se focalisant sur les taux appliqués par les banques, ils seront ravis d’apprendre que la tendance continue d’être alléchante pour le portefeuille. Si les années précédentes, les taux décourageaient les emprunteurs, ce n’est plus le cas pour 2016 et surtout le mois de mai. Il est important d’être conscient que le marché ne devrait pas connaitre une hausse avant la fin de cette année. Les taux sont donc susceptibles de baisser davantage dans les mois à venir.

Emprunter rapidement de l’argent avec un taux inférieur à 2%

Être trop gourmand pourrait tout de même s’avérer dangereux surtout lorsque l’on sait que la situation est déjà alléchante. Désormais, il est tout à fait possible d’emprunter sous la barre des 2%. De plus, certains établissements bancaires ont connu une période difficile en décidant de ne pas suivre la tendance. Désormais, ils sont contraints de riposter, ils sont nombreux à opter pour une technique agressive en abaissant largement les taux. Il est également inutile d’attendre des mois pour obtenir une réponse positive puisqu’il existe le crédit rapide sans justificatif. Ce dernier donne l’occasion à tous les profils de concrétiser un achat avec un délai extrêmement court.

Des taux attractifs pour tous les profils

Au vu du contexte actuel, il est recommandé de scruter dans le moindre détail toutes les pratiques des établissements bancaires. Certains ont décidé de passer sous la barre du 1%, puisqu’il est possible d’emprunter sur 10 ans avec un taux fixe de 0.95%. La situation n’aura jamais été aussi favorable. Pour ceux qui souhaitent un délai plus long, les banques proposent 1.30% pour 15 ans contre 1.45% pour 20 ans. Les experts de ce secteur sont unanimes pour préciser que le contexte est hors norme, c’est donc du jamais vu. Certes, cette situation aussi favorable reste accessible à des profils premiums, mais les foyers modestes peuvent décrocher des taux attractifs que ce soit pour un crédit ou une renégociation du contrat.

nordsudquotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *