Distribution de badges aux élèves pour accroître la sécurité

Les Français sont prêts pour la rentrée scolaire de ce jeudi, mais certains ont déjà repris le chemin de l’école. D’ici la fin de la semaine, tous les écoliers connaîtront leur nouvelle classe ainsi que leur emploi du temps, mais cette édition s’effectue dans un contexte particulier.

Des badges pour identifier rapidement les élèves d’une école

eleves classeNotre pays a été frappé de plein fouet par plusieurs attaques terroristes, dont celle orchestrée à Nice au cours de cet été. Pour cette rentrée scolaire, le gouvernement a souhaité miser sur la sécurité puisque la vigilance sera maximale dans toutes les structures. De nouvelles consignes seront partagées en termes de réactions à avoir lors d’une situation prédéfinie.

Des tests seront organisés afin d’apprendre aux élèves les attitudes à privilégier. Il y aura aussi des badges à gogo et notamment dans les établissements de l’Essonne. Les autorités ne veulent pas créer un vent de panique, mais l’objectif principal consiste à identifier dans les plus brefs délais tous les écoliers.

L’école est un sanctuaire qu’il faut protéger

La principale d’un collège a précisé que ces badges permettront de reconnaître les élèves inscrits dans un établissement déterminé. Cette pratique donnera les moyens de limiter les intrusions au maximum qui sont parfois nombreuses dans certaines villes. Ces entrées indésirables peuvent nuire à la sécurité d’autrui, d’où l’intérêt d’agir au plus vite avec ce procédé de badges.

Le directeur académique a lui aussi pris la parole, selon le Parisien qui a relayé ses propos, il a insisté sur le fait que le cadre scolaire était un sanctuaire et qu’il devait absolument conserver ce statut. Cette distribution qui aura lieu dès le premier jour devrait rassurer les parents qui sont sans doute nombreux à s’interroger sur les futurs dispositifs.

De nombreux badges déjà utilisés dans le monde des sociétés

Ce n’est pas la première fois que des badges permettent d’identifier ou de valider une entrée ainsi qu’une sortie. Dans de nombreux établissements, ils sont déjà visibles afin de vérifier l’accès des salariés, des visiteurs… Cette méthode a été proposée dans l’Essonne, mais sera-t-elle déployée sur l’ensemble du territoire ? Pour l’instant, aucune précision n’a été apportée à ce sujet, mais cette rentrée scolaire s’effectue dans un contexte particulier, soit quelques semaines après le terrible attentat de Nice qui s’est déroulé sur la Promenade des Anglais après le feu d’artifice de la ville.

nordsudquotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *