Saint-Etienne-du-Rouvray: un homme de 59 ans surpris en train de « forniquer » avec sa poule

Tout a commencé le mois d’Août 2016.  La plus jeune de ses filles a surpris son père en plein relation sexuelle avec leur poule domestique.

poule violéeSuite à la remarque et accusation de la plus jeune de la famille,  vis-à-vis de son père, l’épouse incrédule devenait de plus en plus suspicieuse. Pour le confirmer une bonne fois pour toute, elle a décidé de surveiller le mari en cachette jusqu’à ce qu’il soit surpris en pleine action dans leur résidence à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime, Près de Rouen), une commune française de la Région Normandie.

Coup de queue dans le garage

28 Août 2016 : le fait est confirmé. Pantalon baissé dans le garage, il a été surpris, de nouveau, par sa femme, faisant l’amour à la poule. Dans un terme plus descriptif, il était en train de la violer.

Complètement heurtée, répugnée  elle a dégurgité devant l’acte. La femme a ensuite déposé plainte contre son mari, avec qui elle va divorcer par la suite.

Les sept poules, la chèvre ont été réquisitionnées rapidement et furent confiés à une association de protection des animaux.

Audience du mardi 28 Mars 2017

Une audience pendant laquelle le père et la mère de famille  n’y étaient même pas. Sous prétexte que la situation est  complètement gênante et honteuse pour tous les deux. Ce qui semble contraire à l’avis de la Présidente du Tribunal et de la procureure de la République.

Devant le tribunal correctionnel de Rouen (selon actu.fr), l’avocat de la mère de famille réclame un versement de 1 000 euros pour dommages et intérêts. En définitive, le père de famille a été condamné à trois  mois d’emprisonnement avec sursis (peine à purger à l’extérieur, avec les mêmes conditions qu’en prison), suivi d’une interdiction définitive de détenir des animaux.

nordsudquotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *