Les femmes cougar ne sont pas celles que vous pensez

Il y a encore quelques années, quand on entendait le mot cougar, on imaginait un animal du continent Américain qui s’est éteint il y a quelques années. Mais, aujourd’hui, ce mot rime avec tout autre chose, celle des femmes mûres qui flirtent avec de jeunes hommes.

femme-cougarLe phénomène des femmes cougar qui a explosé ces 10 dernières années

Le mot cougar a totalement changé de sens en quelques années. Il suffit de taper le mot cougar sur Google pour s’apercevoir de l’ampleur qu’a pris ce phénomène en très peu de temps. Effectivement, les résultats de la recherche ne parle plus que de cela, les relations entre des femmes mûres et des hommes plutôt jeunes. Mais, si la télévision nous décrit ses femmes comme blanches, provenant d’un milieu aisé et qui ont de beaux revenus, la réalité semble être tout autre, d’après une récente étude.

On les voit partout de nos jours, dans les séries TV (Sex and the city par exemple), dans les films (Petites confidences à ma psy entre autres) ou bien encore dans de nombreux livres. Le phénomène n’est plus rare et est devenu véritablement médiatique. Des femmes de plus de 40 ans qui couchent avec des hommes d’une vingtaine d’années n’a plus rien d’exceptionnel. On peut d’ailleurs trouver de nombreux sites qui sont dédiés à cette pratique, comme AlloCougar.com, un site pour rencontrer des femmes cougar.

La vérité n’est pas celle que l’on s’imagine

Si on s’imagine que les femmes cougar sont belles, grandes et riches, c’est parce que la télévision et la littérature nous les ont vendues ainsi, mais la réalité est en fait tout autre. C’est une candidate au doctorat en sociologie à l’Université McGill, une université de Montréal au Canada, qui s’est penchée sur la question et qui a réalisé une étude afin de comprendre qui sont ces femmes et si les croyances populaires sur celles-ci étaient fondées.

En premier lieu, celle-ci a d’abord étudié la situation financière des femmes cougar. Contrairement aux croyances qui voudraient que celles-ci soient riches, la réalité tend à prouver que la vérité est tout autre. Les femmes aisées financièrement auraient moins de désir à rechercher un partenaire plus jeune que celles qui ont de faibles revenus. Ensuite, elle s’est penchée sur un autre mythe, celui de la relation d’un soir et, d’après ses résultats, il s’avère que près de 50% de ces femmes entretiendraient une relation de plus de deux ans avec les jeunes hommes qu’elles fréquentent.

Il est donc de bon ton de rappeler qu’il existe réellement un gouffre entre ce que l’on peut lire dans les livres, voir dans les films et séries TV et ce qui se passe réellement chaque jour dans la rue. Les croyances populaires ont beau être populaires, elles ne représentent pas forcément la réalité !

nordsudquotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *