Main de robot et d'humain

Depuis plusieurs années, les robots ont trouvé leur place dans les entreprises. Mais suite à l’épidémie de Covid-19, la plupart des sociétés ont subi de lourdes pertes financières. Pour les aider à relancer leurs activités, le gouvernement a lancé un plan de financement qui vise à moderniser les TPE et les PME pour qu’elles soient plus productives et qu’elles remontent la pente plus rapidement.

Moderniser et robotiser la production

La robotisation des sociétés est un enjeu majeur pour le gouvernement Français car elle va permettre d’optimiser la productivité et la compétitivité de toutes les TPE et PME. Et grâce à la hausse de la production, il sera possible de rattraper toutes les pertes liées à l’épidémie.

Il faut savoir que les robots collaboratifs ou cobots ont déjà intégré certaines entreprises depuis 2010. Ils ont d’ailleurs trouvé leur place aux côtés des humains dans la chaîne de production. Dans ce plan de relance pour l’avenir, le gouvernement prévoit une enveloppe de 45 millions d’euros pour assurer cette transition numérique.

Collaborer avec les cobots

La cobotique est donc une notion que les TPE (Très Petites Entreprises) et les PME (Petites et Moyennes Entreprises) connaissent déjà. Mais cette collaboration entre l’homme et la machine n’a pas pu être mise en place partout. Et cela certainement pour des raisons financières. Grâce au plan de financement, beaucoup de sociétés pourront enfin se mettre à la robotique collaborative.

Cependant, il ne s’agit pas de science-fiction mais simplement d’une aide qui augmentera la production. Les cobots sont des bras robotiques qui manipulent des objets sous le regard d’un opérateur. Et pendant le confinement, ils ont permis à certaines sociétés de ne pas souffrir d’un arrêt brutal de leur activité.

Les cobots sont aujourd’hui devenus essentiels pour la protection des salariés. De plus, il faut bien comprendre que ces machines ne sont pas là pour remplacer l’homme mais seulement pour l’aider. Le but est de mettre en place des machines qui peuvent collaborer avec les humains.

Entrer dans l’ère de la cobotique

Donc, même si les cobots existaient déjà depuis 10 ans, c’est la crise sanitaire et économique de cette année qui a poussé les entreprises à leur trouver une place. Et le marché étant en train d’évoluer, les innovations robotiques vont être de plus en plus intéressantes. Mais, les robots collaboratifs restent des machines destinées à réaliser des tâches répétitives contrôlées par les humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *